Les conseillers en génétique et les professions médicales et infirmières au Québec: des frontières brouillées? (Genetic Counselors and the Medical and Nursing Professions in Quebec: Blurry Lines?)

(2012) 6:1 MJLH 137

51 Pages Posted: 20 Jan 2013

See all articles by Ma'n H. Zawati

Ma'n H. Zawati

McGill University - Centre of Genomics and Policy

Date Written: 2012

Abstract

Depuis quelques décennies, les conseillers en génétique jouent un rôle de plus en plus important dans le domaine de la génétique médicale. Leur apport ainsi que l’importance de leur rôle sont aujourd’hui incontestables. La pratique du conseil génétique, qui s’effectue bien souvent au sein d’une équipe multidisciplinaire dans un centre hospitalier, est cependant privée de la protection octroyée par le Code des professions du Québec aux autres professionnels, dont celle ayant trait au titre et à l’exclusivité des actes. Les conséquences juridiques qui en découlent ne sont pas négligeables. Une étude de l’interaction professionnelle entre le conseiller en génétique, les médecins et les infirmières s’avère donc nécessaire. Cet article présente tout d’abord un examen de l’encadrement normatif entourant le rôle du conseiller en génétique. Les situations dans lesquelles le conseiller en génétique risque d’empiéter sur les pratiques médicale et infirmière sont par la suite cernées afin de déterminer les conséquences juridiques susceptibles d’émerger. Finalement, des pistes de solutions d’ordres législatif et organisationnel sont proposées. À cet égard, cet article présente la solution législative retenue par la France, qui prévoit la reconnaissance du statut professionnel du conseiller en génétique ainsi que la protection de son titre et de l’exclusivité de ses actes, comme un exemple intéressant qui pourrait être transposé au contexte québécois.

In recent decades, genetic counsellors have come to play an indispensable role in the field of medical genetics. In part because this discipline is often executed within a multidisciplinary team in a hospital setting, genetic counsellors are deprived of the protection granted to other professionals by the Professional Code of Quebec. Most notably, Quebec law does not recognize acts exclusive to the profession and the use of title reserved to practising genetic counsellors. The related legal consequences are considerable. Understanding these consequences requires a study of the professional interaction between genetic counsellors, physicians, and nurses. This article first presents a review of the normative framework applicable to the practice of genetic counsellors. Second, it identifies the situations in which the genetic counsellor is at risk of infringing on the practice of physicians and nurses and the potential legal consequences that may result. Finally, the article suggests legislative and organisational solutions to these legal challenges. In particular, the legislative solution adopted by France, which recognizes the genetic counsellor’s professional status in its laws, provides useful guidance for reform in Quebec.

Note: Downloadable document is in French.

Suggested Citation

Zawati, Ma'n H., Les conseillers en génétique et les professions médicales et infirmières au Québec: des frontières brouillées? (Genetic Counselors and the Medical and Nursing Professions in Quebec: Blurry Lines?) (2012). (2012) 6:1 MJLH 137, Available at SSRN: https://ssrn.com/abstract=2202335

Ma'n H. Zawati (Contact Author)

McGill University - Centre of Genomics and Policy ( email )

740 Dr. Penfield Avenue, Suite 5200
Montreal, Quebec H3A 0G1
Canada

Do you have a job opening that you would like to promote on SSRN?

Paper statistics

Downloads
93
Abstract Views
524
rank
379,184
PlumX Metrics