Les accords de coopération dans le processus de réformes institutionnelles: Instruments d'exécution ou d'ingénierie constitutionnelle? (The Impact of Cooperation Agreements in Constitutional Reforms: Instruments of Execution or Constitutional Engineering?)

in Les Accords du Lambermont: approfondissement du fédéralisme ou erreur d’aiguillage?, Bruxelles, Bruylant, 2003, pp. 63-119

29 Pages Posted: 14 Jul 2016 Last revised: 24 Aug 2016

See all articles by Johanne Poirier

Johanne Poirier

McGill University - Faculty of Law

Date Written: January 1, 2003

Abstract

French Abstract: Dans cet article, l’auteure contextualise le recours aux accords de coopération dans le processus de réformes constitutionnelles, en invoquant brièvement l’expérience d’autres fédérations et en effectuant un retour sur l’origine de cette institution dans l’ordre juridique belge en 1988-1989 et sur les fonctions qu’elle a remplies depuis. Après l’examen des diverses fonctions des accords de coopération dans les régimes fédéraux, dont celles d’ingénierie constitutionnelle, l’auteure traite de trois questions relatives au rôle réservé aux accords dans le cadre des réformes de 2001. Elle demande d’abord si les renvois par le législateur spécial à ces accords s’inscrivent dans la continuité ou constituent un saut qualitatif notable, et conclut que leurs fonctions constitutionnelles ne sont pas inédites (I). Ensuite, l’auteure demande si ces accords sont l’illustration d’une « dérive confédérale » ou constituent des outils incontournables de l’expérience fédérale, déterminant qu’ils s’inscrivent généralement dans la logique du fédéralisme belge (II). Finalement, elle considère les potentiels problèmes de constitutionnalité posés par le recours aux accords de coopération dans le cadre de réforme de l’État (III). Bien que le recours à ces instruments ne constitue pas une ingénierie constitutionnelle inédite, une dérive confédérale ou une violation constitutionnelle généralisée, il permet néanmoins de maintenir des normes élaborées au cours de négociations politiques à l’abri des juges et de l’assentiment parlementaire.

English Abstract: In this article, the author contextualizes the recourse to cooperation agreements in constitutional reform, by briefly discussing the experience of other federations and by exploring the origin of this institution in the Belgian juridical order in 1989-1990 and the role it has played since then. After an examination of the many functions of cooperation agreements in federal systems, the author studies three questions about the role of these agreements in the 2001 reforms. She first finds that the referral to these agreements by the special legislator is consistent with their historical role rather than a major shift in their conceptualization (I). She then asks if they demonstrate a confederal move or if they are inescapable instruments of federalism, concluding that cooperation agreements are coherent with Belgian federalism’s internal logic (II). Finally, the author discusses the potential constitutional problems caused by the use of cooperation agreements in state reform (III). Although the use of these instruments is neither a constitutional engineering, a confederal shift nor a generalized violation of the constitution, it nonetheless allows norms developed during political negotiations to be outside the scope of the judiciary and of the legislature.

Note: Downloadable document is in French.

Keywords: federalism, fédéralisme, source of law, sources du droit, intergovernmental agreements, ententes intergouvernementales, constitutional engineering, ingénierie constitutionnelle

Suggested Citation

Poirier, Johanne, Les accords de coopération dans le processus de réformes institutionnelles: Instruments d'exécution ou d'ingénierie constitutionnelle? (The Impact of Cooperation Agreements in Constitutional Reforms: Instruments of Execution or Constitutional Engineering?) (January 1, 2003). in Les Accords du Lambermont: approfondissement du fédéralisme ou erreur d’aiguillage?, Bruxelles, Bruylant, 2003, pp. 63-119. Available at SSRN: https://ssrn.com/abstract=2690960

Johanne Poirier (Contact Author)

McGill University - Faculty of Law ( email )

3644 Peel Street
Montreal H3A 1W9, Quebec
Canada

HOME PAGE: http://www.mcgill.ca/law/about/profs/poirier-johanne

Register to save articles to
your library

Register

Paper statistics

Downloads
23
Abstract Views
147
PlumX Metrics