Canadien(ne)s dans un contexte numérique : Un programme de recherche pour un Canada connecté (Canadians in a Digital Context: A Research Agenda for a Connected Canada)

Connected Canada 2018

32 Pages Posted: 19 Aug 2019 Last revised: 2 Sep 2019

See all articles by Elizabeth Dubois

Elizabeth Dubois

University of Ottawa

Florian Martin-Bariteau

University of Ottawa - Common Law Section

Date Written: December 14, 2018

Abstract

The English version of this paper can be found at https://ssrn.com/abstract=3301352

French Abstract: Il y a un an, nous avons réuni des universitaires, des décideurs publics et des technologues autour d’un objectif commun : mobiliser la recherche sur ce que signifie être un citoyen numérique au Canada et sur la façon dont nous, chercheurs et militants, pouvons combler les lacunes des données qui limitent notre compréhension.

Nous avons organisé la conférence Canada Connecté à l’Université d’Ottawa les 13 et 14 octobre 2017. Nous voulions permettre la création d’un réseau de personnes intéressées à mieux comprendre l’utilisation d’Internet et des outils numériques connexes par les Canadiens. Notre objectif était d’établir un programme de recherche de manière collaborative.

Comme nombre d’entre vous, au cours de la dernière année, nous avons réfléchi aux idées qui ont été avancées lors des deux jours de conférence et nous avons poursuivi les discussions au moyen de réunions et de collaborations. Dans le présent rapport, nous passons en revue les méthodes que nous avons utilisées pour orienter les discussions lors de la conférence et nous présentons un programme de recherche pratique pour comprendre la citoyenneté canadienne dans un environnement numérique. Nous aimerions noter que dans ce rapport, nous utilisons les termes « citoyen » et « citoyenneté » au sens sociologique du terme, ce qui met l’accent sur les acteurs sociaux au sein de leurs communautés, plutôt que dans le cadre de la perspective juridique du terme.

Notre vision pour cette conférence est née d’inquiétudes quant au manque de données canadiennes sur l’utilisation d’Internet, les préférences et les niveaux de confort. Nous avons appris que cette préoccupation était déplacée. Certaines données existent, mais elles sont cloisonnées et inaccessibles à la plupart des chercheurs en raison d’obstacles institutionnels et communicationnels. Malgré ce manque de données cohérentes, nos gouvernements motivés et actifs, à tous les niveaux, les groupes de la société civile et les acteurs du secteur privé travaillent afin d’élaborer de nouveaux outils et de nouvelles pratiques. Outre les chercheurs universitaires et des groupes de réflexion dans tout le pays, des groupes de la société civile et des gouvernements se sont engagés à trouver des solutions aux différents problèmes et à développer politiques publiques solides qui répondent aux besoins des Canadiens et du Canada.

Pourtant, il était grand temps que notre communauté se réunisse pour réfléchir et poser des questions comme : Quelles recherches et quelles méthodes d’enquête ont le mieux réussi à créer des changements positifs ? Que devons-nous savoir au sujet des Canadiens pour encourager l’utilisation de nouveaux outils numériques, des médias sociaux jusqu’aux services gouvernementaux numériques ? Quels aspects de la vie numérique oublions-nous dans notre travail ? Comment pouvons-nous, en tant qu’universitaires, décideurs publics ou membres de la société civile, travailler ensemble pour créer des politiques numériques plus fortes au Canada ?

En utilisant ces questions comme tremplin, les participants de Canada connecté ont plongé profondément dans ce que nous connaissons et ce que nous ne connaissons pas sur l’utilisation, le confort et les besoins d’Internet au Canada. Au cours de Canada connecté, nous avons entendu de nombreuses suggestions pour élargir la recherche dans ce domaine, que nous présentons dans ce rapport.

Il convient néanmoins de ne pas oublier ce que nous n’avons pu discuter lors de la conférence. Notre processus de sélection a été conçu pour encourager une représentation diversifiée de personnes provenant de partout au Canada et travaillant dans une variété d’organisations, de postes et de milieux. Nous avons cherché à réduire les obstacles liés à la participation en offrant un financement pour les frais de déplacement. Malgré nos efforts pour faire entendre une diversité de voix, nous avons significativement manqué de représentation des peuples autochtones et des minorités visibles — et les personnes de l’Ontario étaient surreprésentées. Dès lors, nous reconnaissons que ces conclusions sont limitées et qu’elles ne tiennent pas compte de l’ensemble des perspectives possibles. Nous avons hâte d’avoir d’autres occasions de nouer des liens avec divers groupes tout en continuant de collaborer avec vous dans le cadre de ce projet.

Ce rapport de synthèse des connaissances présente les perspectives des participants afin de faciliter la discussion et la collaboration, mais ce n’est que la première étape.


English Abstract: One year ago, we brought together academics, policymakers, and technologists around the common goal of mobilizing research into what it means to be a digital citizen in Canada and how we, as researchers and activists, can overcome the gaps in data limiting our understandings.

We hosted the Connected Canada conference at the University of Ottawa on October 13th and 14th, 2017. We wanted to help facilitate a network of people interested in better understanding Canadians’ uses of the Internet and related digital tools. We aimed to collaboratively establish a research agenda.

Like many of you, over the past year, we have reflected on the insights advanced during the two-day conference and continued discussions through meetings and collaboration. In this report, we review the procedures we used to guide discussions at the conference and present a working research agenda for understanding Canadian citizenship in a digital media environment. We would like to note that in this report we use the terms “citizen” and “citizenship” in a sociological sense which emphasizes social actors within their communities, rather than from a legal perspective.

Our vision for this conference came from concern about a lack of data about Canadians’ Internet use, preferences and comfort levels. We learned that the concern was misplaced. Some data exists but is siloed and inaccessible to most researchers because of institutional and communication barriers. Despite this lack of consistent data, our motivated and active governments at all levels, civil society groups and private sector actors are working to develop new tools and practices. Along with researchers at universities and think tanks across the country, pockets of robust civil society and government departments have dedicated themselves to help solve problems and develop strong policies which are responsive to the needs of Canadians and Canada.

Yet, it remained overdue for our community to come together to reflect and ask questions like: What research and what methods of inquiry have been the most successful at creating positive change? What do we need to know about Canadians to encourage the use of new digital tools which range from social media to digital government services? What aspects of digital life are we forgetting about in our work? How can we, as academics, policy makers, or members of civil society work together to create stronger digital policies in Canada?

With these questions as a springboard, participants at Connected Canada dove deep into what we know and what we don’t know about Canadian Internet use, comfort and needs. Throughout Connected Canada, we heard many suggestions for expanding research in this area, which we present in this report.

It is important, however, to remember who we did not hear from at the conference. Our application process was designed to encourage a diversity of representation from individuals across Canada working in a variety of organizations, positions, and levels of seniority. We sought to help alleviate barriers to attending by offering funding for travel-related expenses. Despite our efforts to engage a diversity of voices, our meeting lacked significant input from indigenous peoples, visible minorities, and people from Ontario were over represented. As a result, we recognize that these findings are limited and do not capture the full breadth of possible perspectives. We look forward to further opportunities to connect with diverse groups as we continue to collaborate on this project with you.

This knowledge synthesis report presents the perspectives of participants in order to facilitate discussion and collaboration, but it is only the first step.

Note: Downloadable document is in French.

Suggested Citation

Dubois, Elizabeth and Martin-Bariteau, Florian, Canadien(ne)s dans un contexte numérique : Un programme de recherche pour un Canada connecté (Canadians in a Digital Context: A Research Agenda for a Connected Canada) (December 14, 2018). Connected Canada 2018. Available at SSRN: https://ssrn.com/abstract=3437058

Elizabeth Dubois

University of Ottawa ( email )

70 Laurier East
Room 529
Ottawa, ONTARIO K1N 6N5
Canada

Florian Martin-Bariteau (Contact Author)

University of Ottawa - Common Law Section ( email )

57 Louis Pasteur
Ottawa, Ontario K1N 6N5
Canada

HOME PAGE: http://f-mb.org

Register to save articles to
your library

Register

Paper statistics

Downloads
3
Abstract Views
31
PlumX Metrics